WINE IN PARIS

Pour tous les amoureux du vin qui sont sans cesse à la recherche de bonnes adresses pour remplir leur verre et partager leur passion

01 avril 2012

Effervescence ligérienne

Avez vous déjà connu un désir si impétueux qu’il en est impossible de rester impassible ? Pour être plus explicite, ces impulsions qui mêlent gourmandise charnelle et exclusivité possessive, ces élans vers l’acte d amour, cette très commune envie de .... Hum comment dire… Vous voyez bien... Je ne voudrais pas être trop explicite non plus. 

En tout cas, il paraît que ça rend fou.

C’est le cas du petit couple dans la rue devant moi qui s’embrasse fougueusement, guettant avidement la porte cochère qui s’ouvrirait pour s’y engouffrer et trouver une cour sombre et crapuleuse. Le cas de ces jeunes enamourés qui scrutent les buissons du jardin du Luxembourg, un beau dimanche ensoleillée où l’aménité de l’air est caressante et la verdure accueillante... Il y en a même qui serait prêt à se donner délibérément dans les commodités du premier café pour satisfaire cette envie intensément bestiale. A se demander pourquoi l’on s’insurge quand l’homme est décrit comme un animal

Et puis, il y a les gros malins ou les petits futés, ceux qui ont creusé des grottes et des caves obscures, pour parer à toute éventualité. Rien de tel qu’une grotte troglodyte où l’humidité  et le Vouvray, chacun intrinsèquement enivrant, prédominent. C’est le cas des caves du domaine Bourillon Dorléans, superbes, fraiches, étonnantes. Au mur, des poitrines dénudées en bas relief s’exhibent, sur les tables, des étiquettes de bouteilles parfument, dans les couloirs, des sculptures d’Audiard s’exposent.

Mais pourquoi ?  Car si une dégustation réussie nécessite de faire appel à ses sens, notamment l’odorat et le goût, pourquoi ne pas étendre l’expérience à la vue et au toucher ?

photo-1

Fraîcheur vespérale, humidité pénétrante, effervescence ligérienne, tout est réuni pour une soirée hors du temps. Le fin cordon de bulles du Vouvray Bourillon, son nez minéral, fruité et sa bouche souple, tendre échauffent doucement les esprits. S’en suivent des bouteilles de Chinon, Sancerre et autres appellations incontournables, où tour à tour, le Cabernet Franc, le Chenin et le Sauvignon batifolent. 

Mais qui osera parcourir le kilomètre qui rapproche de l’obscurité ? Braver les ombres dansantes des chandelles qui brûlent ? Personne peut-être… ou bien sans doute lui ? ou elle ? ou vous, la prochaine fois que vous ferez une expédition dans la Loire ?

 

Domaine Bourillon

30 bis rue de Vaufoynard

37210 Rochecorbon

06 07 08 06 06

 

NB: A ma connaissance, personne n’a tenté l’expérience… Si vous osez, envoyez moi un billet. Avis aux vinocampeurs ! (http://vinocamp.fr) 

Mon coup de coeur du Vinocamp : Le Touraine AOC méthode traditionnelle du Domaine de l'Aulée. Un 100% Chenin, tendre et caressant, sur le fruit et la rondeur. Une douce effervescence qui donne envie... de faire des câlins ?

 Autrement, si vous souhaitez découvrir de superbes caves parisiennes, rendez-vous au Chemin des Vignes, art, vin et découvertes au rendez vous. Ca vaut le détour.

Chemin des Vignes

113 bis Avenue de Verdun


92130 Issy les Moulineaux

01 46 38 11 66 

Posté par WINEinPARIS à 21:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Merci pour ce coup de cœur. Cela fait toujours plaisir quand nos vins procurent du plaisir. Cordialement, Marielle Henrion, propriétaire et vinificatrice au domaine

    Posté par @chateaudelaulee, 03 avril 2012 à 20:00

Poster un commentaire







RETROUVEZ LES VINS DE WINE IN PARIS
WINE in WEB
Catégories
Tags