WINE IN PARIS

Pour tous les amoureux du vin qui sont sans cesse à la recherche de bonnes adresses pour remplir leur verre et partager leur passion

25 mai 2011

Des petits yeux, un gros ventre

Les yeux plus gros que le ventre? Moi? Jamais! Enfin, pour être totalement honnête, il existe tout de même une exception, et non des moindres…

Cela éveille-t-il quelques souvenirs si j’évoque ces mythiques week-ends à la campagne, au coin du feu chez votre grand-mère adorée ? Si si, réfléchissez bien… Ces week-ends qui font resurgir en un coup de cuillère à pot le fantôme de la machiavélique balance, pourtant si bien cachée dans un recoin de la salle de bain. Ca y est vous y êtes ?

 Alors, je m’interroge. Mais pourquoi aime-t-on autant la cuisine de notre Granny chérie? Sans doute parce qu'elle est abondante et crémeuse, inévitablement à base de patates, mais peut être aussi parce que chaque plat, pantagruélique et fumant, est mitonné avec amour et tendresse. Oui car à force d’avaler à toute allure un sandwich sec, une salade clairsemée ou deux sushis pas frais, on en oublierait presque la convivialité du repas, ce plaisir partagé.

 Alors, si la cuisine de mamie n’est plus, si la nostalgie vous attrape ou bien simplement si vous craignez d’entendre encore : "Ma chérie! Tu vas bien te resservir! Elle ne mange rien cette petite..." tandis que vous mastiquez péniblement la dernière bouchée de votre troisième assiette, venez donc vous réfugier chez Mémère Paulette.

 N’allez pas imaginer que Mémère Paulette est un petit bout de bonne femme joufflue dont l’arme fatidique est une cuillère en bois, vous seriez loin du compte !

 1173239913

Ici, c’est Laurent qui fait le jeu. Il remplit votre assiette avec abondance, d’une cuisine familiale et gourmande, où chaque produit a été amoureusement choisi le matin même au marché. Ici, pas question de chipoter, on oublie son régime à la noix et on fait Honneur !

 Mais si Laurent nous régale, c’est aussi avec sa cave, fruit d’une passion qui subjugue et d’un savoir évident. Oubliez donc la carte, partez à la source et laissez-vous surprendre… Ainsi vous boirez peut-être un Fronton, 90% Négrette (et pourquoi pas ?), comme un Poujeaux 97 pour redécouvrir un millésime désavoué, ou bien encore la cuvée Planet du domaine du Mazel  pour pouvoir dire que oui, on fait du vin en Ardèche.

Il pourra aussi vous clouer à l’aveugle avec un Beaujolais Nouveau de chez Jean Paul Brun qui se révèle être un vrai régal après ces quelques mois de bouteilles. Peut-être même qu’il vous laissera sans voix avec un vin de table turbulent qui mousse comme de la bière, ou bien encore qu’il vous épatera avec un Château La Lagune 98… mais seulement si vous êtes sages.

Le tout, c’est de tenir le coup ! Alors quand le défi à relever est de terminer sans sourciller le menu, avec pour adversaire un rugbyman qui affiche aisément quelques dizaines de kilos de plus que vous, il faut être méthodique. De petites bouchées, de grandes gorgées, un mental d’acier… surtout lorsque le patron s’offusque «  Mais il est tout petit ton carré de cochon ! Je demande à la cuisine de t’en préparer un second… Non mais ! »

Vaillante, je ne me démonte pas, je veux remporter le challenge, monter sur le podium ! Et qui sait? Peut-être fêterons-nous cela avec une coupe de Philipponnat non dosé à la main? Alors, seulement, la paupière un peu lourde et le ventre arrondi, je pourrai dire « Les yeux plus gros que le ventre… ah non ! moi, jamais ! »

 

Mémère Paulette

5 rue Paul Lelong - 75002 Paris

01 42 36 26 08 


Posté par WINEinPARIS à 23:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire







RETROUVEZ LES VINS DE WINE IN PARIS
WINE in WEB
Catégories
Tags