WINE IN PARIS

Pour tous les amoureux du vin qui sont sans cesse à la recherche de bonnes adresses pour remplir leur verre et partager leur passion

20 mars 2011

Déjeuner et fétichisme

 Encore une semaine bien rythmée qui s’achève. Beaucoup de boulot, pas mal de sorties et très peu de sommeil : un cocktail détonnant qui tire malicieusement nos  traits et nourrit les cernes héritées de l’hiver. Je suis sur le fil du rasoir, sur le point de craquer et de m’offrir le nouveau soin Aïny pour des yeux illuminés.

Vous pourriez croire que nous avions là une excuse suffisante pour s’octroyer son déjeuner préféré du samedi, mais les péripéties de la veille ont fait basculer le rituel déjeuner du stade de simple plaisir à celui de pure nécessité.

En effet, l’apothéose de la semaine réside dans une absurde et inquiétante histoire de fétichisme de la chaussure.

Vendredi soir, un jeune homme m’aborde (pourquoi pas) et me demande s’il peut me faire un compliment. Jusque là… « Vous avez de très jolies jambes Mademoiselle ». Je souris, il faut savoir accepter les mots gentils quand ils se présentent.  Mais tout se gâte lorsqu’il m’annonce qu’il est fétichiste des chaussures, que les miennes l’intriguent, qu’il aimerait pouvoir me suivre jusqu’au bar où je me rends et se poster discrètement derrière la vitre pour me regarder faire des croisés-décroisésTellement érotique !

Je fronce les sourcils, ma bouche se tord… en un mot je meurs de peur ! Jolies ou non, peu importe, je prends mes jambes à mon cou, quitte à me retrouver dans une critique situation de Cendrillon, un escarpin dans le caniveau.

jambes_sh050

Alors oui, le déjeuner « à la Cloche » du samedi s’impose ! Direction la rue Coquillère où notre petite table nous attend et où je pourrai refaire allègrement le monde avec mère et sœur.

Ici, il y a le brouhaha d’un café parisien, Franck qui s’affaire derrière le comptoir pendant que Vanessa fait virevolter entre ses mains toute sorte de produits délicieux. Mais, mon déjeuner à la Cloche, ce n’est jamais sans les œufs cocotte à la fourme d’Ambert (tout ce que j’aime), un délicieux pain baguette et un chèvre frais à se damner.  

Pour se remettre de ses émotions ? Un petit Beaujolais, évidemment ! Le compagnon idéal d’un déjeuner de filles. La surprise ? C’est Franck qui embouteille dans sa cave et qui présente fièrement sa propre cuvée. Ainsi nous emplissons nos verres d’un Saint-Amour plein de fruits, aux notes doucement poivrées et aux légers tanins en finale. Etonnant pour un vin parisien !

Franck promet qu’à la prochaine mise en bouteille, je pourrai me faire petite souris pour observer. Au passage, peut-être verrai-je les quelques Aloxe-Corton et autres flacons de choix  qui sommeillent tranquillement dans sa cave.

En attendant, nous prenons un verre, puis un autre pour accompagner nos bavardages, déblatérer sur les fétichistes en tout genre et s’étonner agréablement de l’association parfaite entre un doux cru du Beaujolais et un rituel déjeuner du samedi.

La Cloche des Halles

8 Rue Coquillière 75001 Paris - 01 42 36 93 89 

 

Posté par WINEinPARIS à 21:08 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    en même temps...

    ... moi j'ai vu ta collec' de chaussures.. je ne peux que compatir avec ce pauvre bougre!

    Posté par itsfabuleux, 21 mars 2011 à 10:25
  • tes yeux illuminés !

    "complice d'un regard sans défaut, tes yeux illuminés (soin contour des yeux - correcteur global anti age yeux d'Aïny) métamorphose votre regard" !!!
    en vente depuis 24h sur le site www.ainy.fr, frais de port offert dès 1 € d'achat
    merci ma Palo pour ce clin d'oeil (jeu de mot !)

    Posté par joie, 21 mars 2011 à 10:39
  • @ Pauline : héhé, tu n'as pas encore tout vu! je te montrerai tout ca autour d'autres belles bouteilles comme la dernière fois

    @ Joie : Ma Joie, ta marque vaut plus que la peine d'être mentionnée! Tu rivalises maintenant avec les plus grands

    Posté par Paloma, 21 mars 2011 à 22:38
  • Le rituel du samedi

    Bravo Palo pour ce coup de projecteur en espérant que cela restera tout de même un peu à nous !!! Hé oui pour ceux qui ont la chance de connaître la Cloche et d'y être adopté par Franck et son équipe...on s'y tape vite l'incrust et pour certains c'est devenu un incontournable pour y déguster des mets et vins chosis, irréprochables de qualité !

    Posté par Sab, 23 mars 2011 à 12:51
  • comment

    reprocher ce monsieur: toujours été jalouse de tes jambes! A très bientôt, j’espère

    Posté par silvi, 24 mars 2011 à 19:06

Poster un commentaire







RETROUVEZ LES VINS DE WINE IN PARIS
WINE in WEB
Catégories
Tags