WINE IN PARIS

Pour tous les amoureux du vin qui sont sans cesse à la recherche de bonnes adresses pour remplir leur verre et partager leur passion

12 décembre 2010

Un marcassin garrigué au siècle de la femme

J’ai lu récemment dans un magazine que l’on pouvait parler de « la fin de l’homme au siècle de la femme ». Une démonstration rondement menée quant à la place de la gente masculine face à l’insatiable ambition de la gente féminine.

et_dieu_crea_la_femme_1Comme peuvent nous paraître lointaines l’ère pré-1945 où notre part de voix était égale à zéro, ou encore les années 50 où BB révolutionnait l’écran, cheveux lâchés et pieds dénudés dans « Et Dieu créa la femme ».

Cependant, les hommes ne se laissent pas détrôner si rapidement, fort heureusement. C’est pourquoi, bien que partisane d’un équilibre paritaire, j’ose espérer que les hommes resteront des hommes et que nous pourrons continuer à nous chamailler pour savoir lequel de nos deux sexes compte le grand nombre de chefs étoilés, réfléchit le plus efficacement ou encore conduit avec le plus d’aisance. D’ailleurs, nous finirons cert ainement par entendre : « Si tu continues encore à rétorquer… je te cloue au sol ! »

Il va sans dire, un bon retour aux fondamentaux remet les idées en place.  Ils ont les muscles, nous la douceur, mais comme pour l’équilibre d’un grand vin, que dire de l’élégance sans la vigueur, de la puissance sans la complexité, de la vivacité sans la rondeur.

Cependant, le magazine n’est pas si loin de la réalité, les hommes ont à s’en faire. La preuve en est lorsque l’on passe la porte du Bistro Volnay, tenu de main de maître par deux femmes passionnées.

Un décor chic et convivial, de grands miroirs accrochés aux murs, un bar imposant qui dévoile de belles bouteilles et des tables élégamment dressées, le tout dans ambiance chaleureuse : un vrai bistrot comme on les aime.

Les lumières de Noël clignotent au dehors, il fait un froid polaire. Comme de coutume, la carte est sans hésitation donnée à celui qui m’accompagne (les femmes ne seraient-elles pas notre pire ennemi ?), puis, comme de vrais amoureux du vin, nous choisissons en premier lieu la bouteille qui accompagnera notre diner. Apres vingt bonnes minutes d’hésitation, cinq hypothèses différentes et trois haussements de ton, le verdict est tombé : le grand gagnant est le domaine Tempier 2007, un grand vin de Bandol à dominante de Mourvèdre, qui une fois carafé nous révèle de superbes arômes de fruits et de garrigue. Comme quoi, les hommes ont parfois d’excellentes idées !

C’est un petit marcassin, tendre et goûtu que je choisis pour accompagner ce vin texturé. Quel plaisir de marier un gibier, synonyme de temps hivernaux à un vin du Sud qui nous ferait presque entendre quelques grillons. Autrement dit, que demander de plus lorsque l’on se régale avec un marcassin garrigué dans un bistrot de femmes!

Bistro Volnay

 8, rue Volney - Paris 2e

Tél. : 01 42 61 06 65


Du lundi au vendredi
de 12h00 à 1h00

 

 

Posté par WINEinPARIS à 21:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    yes

    le bistrot volnay, c'est très, très bien dans une ambiance rare (pas la fête, la paix). L'accord mets-vins est bien tapé. je m'étonne que dans ce bistrot, on est encore de vieux réflexes machistes, c'est pourtant vraiment pas le genre de la maison.

    Posté par nicolas de rouyn, 26 décembre 2010 à 16:16
  • Yes Yes

    En effet, l'endroit est top.
    Le coup de la carte des vins, c'est pour la petite histoire C'est surtout que j'étais avec un grand amateur de vin qui a pris les devants!
    En tout cas, à faire et à refaire

    Posté par Paloma, 26 décembre 2010 à 18:21

Poster un commentaire







RETROUVEZ LES VINS DE WINE IN PARIS
WINE in WEB
Catégories
Tags