WINE IN PARIS

Pour tous les amoureux du vin qui sont sans cesse à la recherche de bonnes adresses pour remplir leur verre et partager leur passion

14 novembre 2010

A l'abordage!

Cette après-midi de novembre n’est pas vraiment propice à la suractivité : entre chien et loup à cinq et demi à peine tapées et des fines gouttelettes de pluie qui ruissèlent sur les carreaux. Je n’en démords pas,  je suis bien mieux dans mon grand bain, les joues rosies par les vapeurs de l’eau brûlante, à me laisser tranquillement bercer par le son de Gotan Project.

Ma préoccupation majeure de l’après midi me parait être d’une complication extrême : comment vais-je, tout en restant à me prélasser dans cette eau moussante, réussir à appliquer avec brio le joli vernis mauve cendré que je viens de m’offrir. Trente secondes de réflexion… Bien trop compliqué, je verrais ça plus tard. En attendant, je continue à barboter sereinement et me plonge dans la lecture du n°2 du magazine Vigneron. On ne m’avait dit que du bien de la première parution, de belles photos et une prose agréable, rien de tel donc pour voyager au cœur des vignes et rêver un peu.

En fermant la revue, je m’arrête un instant sur le visage souriant de Corinne Mentzepopoulos. Une chose est sûre, cette femme ne doit pas rencontrer de difficulté capitale pour se faire plaisir avec un élégant Bordeaux. Je n’en dirais pas tant de notre malheureux cas parisien. Cependant, en cherchant bien, je me souviens d’une récente et agréable expérience.

C’était dans un endroit que j’apprécie beaucoup. Je connais le patron, Bernard, (enfin lui, il lui ne me connaît pas) qui mène de main de maître cet authentique bar à vin, l’Abordage, nous offrant ainsi une succulente cuisine du terroir relevée par une sélection de vins bien choisis.

Pirate

Maintenant, je connais l’astuce (puisque je connais le patron), ce n’est ouvert que le mercredi soir, à savoir le jour idéal pour se faufiler au milieu des habitués, attendre tranquillement ses amis en demandant un petit verre au sommelier. Ce soir-là, le mystère sur ce qui va composé mon dîner est vite levé. Une côte de bœuf évidemment ! Ce morceau est pour moi le synonyme d’excellents souvenirs, de tendresse et de plaisir. Et ici, cela ne fait aucun doute, elle sera merveilleusement cuite, avec talent et simplicité.

Mon verre de rouge arrive alors, gracieux, digne et mystérieux. Je ne sais pas quel nectar il contient, j’ai simplement précisé que j’aimerais goûter un Bordeaux agréable. Le nez est puissant, les arômes de fruits sont bien présents et la bouche, charnue et gourmande est rehaussée par des tanins arrondis et un boisé léger. Instantanéme nt, je suis séduite et je n’attends plus qu’une chose, que les fichus retardataires daignent bien se montrer pour que je puisse faire danser ma côte de bœuf avec ce raisin fermenté !

Qu’elle est belle dans mon assiette ! Et c’est fou ce que ce Château Plain-Point 2005 la sublime. Ils n’ont finalement pas tort les gens qui affirment que les hommes puissants rendent merveilleuses les femmes tendres.

Je sors alors de mon doux souvenir, et me retrouve nez à nez avec mon vernis tendance. Cette fois-ci, je m’y colle. Il a intérêt à tenir jusqu’à mercredi pour que mes ongles soient parfaits lorsque je ferai de nouveau virevolter mon verre sous les yeux du charmant serveur bouclé. Il me décrochera peut-être alors un sourire ravageur pour me proposer un fondant au chocolat et son fabuleux coulis de caramel… Ahhh ! Souquez les artimuses !

L'Abordage

2, Place Henri Bergson - 75008 Paris

01 45 22 15 49

 

Posté par WINEinPARIS à 21:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire







RETROUVEZ LES VINS DE WINE IN PARIS
WINE in WEB
Catégories
Tags