WINE IN PARIS

Pour tous les amoureux du vin qui sont sans cesse à la recherche de bonnes adresses pour remplir leur verre et partager leur passion

17 mars 2010

Wine in Paris aimerait bien refaire sa garde robe

Je n’ai rien à me mettre. J’ouvre mon grand placard et je me caresse pensivement le menton du bout des doigts… C’est certain, ma garde-robe ne m’inspire pas. Peut-être qu’un jour elle ressemblera à celle de Gabrielle Solis, mais en attendant, c’est assez désespérant.  

Ce soir, on fête l’anniversaire d’une très bonne amie. Un verre en petit comité, juste les meilleures, pour lui offrir un fameux cadeau, une babiole indécente qu’on ne songerait pas à laisser sur le bord de sa table de nuit… Pour cette occasion, j’aimerais avoir un look sympa. Malheureusement, faute d’avoir les dernières créations de The Kooples dans mon dressing, je vais devoir me satisfaire de la tenue de base, la seule et unique où je me sens à mon avantage en toutes circonstances, celle que j’ai déjà mise une centaine de fois, vue, vue et revue mais qui ne se démode pas. Toutefois, je l’avoue, cela manque un peu de charme.

Pour compenser cette légère frustration, nous nous donnons rendez-vous au Garde Robe, un bar à vin rue de l’Arbre Sec. D’ores et déjà, la robe-création, toute d’étiquettes cousue, royalement exposée dans la vitrine m’assure que nous ne nous sommes pas trompées dans le choix de l’endroit. De plus, la salle est animée, les conversations vont bon train, les gens se détendent. Plus de doute, ce vendredi soir s’annonce bien.

projet_oasis_garde_robe

Au moment de nous attabler, j’entreprends la périlleuse entreprise de me délester de toutes mes couches de vêtement. C’est alors qu’un jeune homme, un peu entreprenant, me propose avec un air de gentleman charmeur de m’aider à enlever mon pull. La soirée commence très fort. Je l’éconduis aimablement car je suis bien plus intéressée par ce que nous allons pouvoir boire que par les signes de galanterie masculine à cet instant précis. Je passe donc aux choses sérieuses et me concentre sur le choix du vin. Après avoir précisément demandé à mes amies ce qui leur ferait plaisir, je préfère me laisser guider par l’experte du bar. Je parcours tout d’abord des yeux l’étagère où sont exposés leurs vins (naturels) tout en écoutant attentivement les conseils prodigués par celle qui me propose de faire de nouvelles découvertes. Entre les Côtes du Rhône, les Bourgogne, les vins du Sud, je ne sais où donner de la tête. Finalement, elle arrête mon attention sur un vin breton (!?). Intriguée, je reste septique quelques secondes puis j’acquiesce avec plaisir.

De retour à la table, il y a toujours ce type qui me fixe et les filles ne se font pas prier pour me le faire remarquer et se moquer amicalement. Seule l’arrivée de vin donne un nouveau souffle à la conversation. Toutes quatre très concentrées nous découvrons ce Muskadig Breizh. Ce n’est pas l’inscription sur l’étiquette « Muskadig goue le zennet lannerell gwin ma bro » qui nous éclaire, vous non plus je pense, mais plutôt cette explosion d’arômes au nez, cette légèreté en bouche et ce doux pétillement ressenti sur le bout de la langue. Ce Muscadet nous séduit et nous enivre peu à peu. Vous l’aurez deviné d’autres vins suivront, comme un Pinot Noir 2005 du Domaine de Val de Saône, que nous accompagnerons d’une délicieuse assiette garnie de charcuterie et de fromage bien choisis.

Je regarde autour de moi, je glisse dans une euphorie exquise. Sous le toit aux poutres apparentes, il me semble que je suis hors du temps. Il y a toujours ce type qui me fixe avec insistance, le serveur qui s’échine à couper avec son effrayant couteau les saucissons qui pendent au plafond, et mes amies qui rient à gorge déployée. L’une d’entre elle en vient même à tâcher maladroitement son T. shirt avec une goutte de vin rouge. Finalement, cela ne sert donc à rien d’avoir une penderie bien fournie, autant garder son vieux jean, ses trois meilleures copines et passer une soirée à siroter du bon vin. A la fin, on repart cependant tous avec la même envie, se refaire coûte que coûte, une Garde Robe !

937

41, rue de l'Arbre Sec - 75001 Paris

01 49 26 90 60

Cave - Vente à emporter - Droit de bouchon 7€

Charcuterie et autres: entre 10 et 15€

Posté par WINEinPARIS à 10:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Sympa !

    Comme tu me l'avais recommandé hier soir, j'ai visité ton blog... et bravo, il est très sympa !

    Il est frais, convivial et tellement féminin ! C'est agréable à lire, cela donne des images plein la tête et rappelle des atmosphères... En tout cas, je le mets de côté pour avoir une adresse où boire un verre de vin dans un lieu sympa sur Paris.

    Bon courage pour la suite.

    Posté par Edouard, 18 mars 2010 à 10:49
  • Merci Edouard d'être venu jeter un oeil!
    J'espère que vous êtes rentrés sans problème hier. Pour ma part, j'ai été ravie de finir la soirée avec une petite coupe d'Henriot...
    A bientôt,
    Paloma

    Posté par Paloma, 18 mars 2010 à 13:16

Poster un commentaire







RETROUVEZ LES VINS DE WINE IN PARIS
WINE in WEB
Catégories
Tags